Les 5 étapes clés pour éliminer la graisse corporelle viscérale

éliminer la graisse corporelle

Publié le : 09 juillet 20226 mins de lecture

Perdre la graisse du ventre n’est pas une chose simple, et contrairement à ce que beaucoup de gens croient, faire des séances de musculation des abdominaux ne sert pas à grand-chose.

1. Qu’est-ce que la graisse viscérale ?

La graisse corporelle est une douleur constante et un facteur majeur expliquant pourquoi vous n’êtes pas en forme. Pour la plupart des gens, la graisse corporelle est classée en une seule catégorie, ce qui ne devrait pas être le cas. Comprendre la différence est ce qui vous mettra sur la bonne voie pour la perdre. Il est important de comprendre la graisse viscérale car c’est un monstre qui doit être traité individuellement. Le terme « viscéral » signifie « autour des organes ». La graisse viscérale est la graisse abdominale qui entoure les organes, notamment le pancréas, le foie et les intestins. La plupart des gens associent la graisse viscérale à la graisse sous-cutanée, ce qui n’est pas la même chose. La graisse sous-cutanée est la graisse qui se trouve sous la peau et que tout le monde possède. Ce type de graisse corporelle n’est pas nocif et est présent afin de fournir de la chaleur corporelle.

2. Comment mesurer la graisse viscérale ?

Vous pouvez mesurer la quantité de graisse viscérale dans votre corps en faisant passer un mètre ruban autour de la circonférence de votre taille, en particulier au niveau du nombril. Veillez à ne pas trop serrer le mètre ruban et à ne pas rentrer le ventre.

3. Les dangers de la graisse viscérale

Contrairement à la graisse sous-cutanée, la graisse viscérale est capable de mettre votre santé en danger. Cela est dû au fait que la graisse viscérale libère des acides gras pro-inflammatoires et gras. Puisque cette graisse est si proche de la veine porte, ces produits chimiques toxiques s’infiltrent dans des organes tels que le foie. Cela peut entraîner des complications telles que la résistance à l’insuline et la stéatose. D’autre part, la graisse sous-cutanée produit des graisses bénéfiques : l’adiponectine et la leptine. Risque accru de diabète (type 2), de résistance à l’insuline, de dyslipidémie et de maladies cardiaques.

4. Causes de la graisse viscérale

Certaines personnes sont plus sujettes à la graisse viscérale que d’autres. Des études montrent que des facteurs tels que :

Génétique

Des études montrent que certains gènes favorisent l’augmentation de la graisse corporelle autour du ventre, alors que d’autres ne le font pas. Cela explique également pourquoi certaines personnes sont capables de manger pratiquement n’importe quoi sans prendre de poids, alors que d’autres luttent contre le poids presque toute leur vie.

L’âge

En vieillissant, nous avons tendance à bouger plus lentement et même à perdre des muscles. Cela signifie que la graisse s’installe plus rapidement que chez les personnes plus jeunes qui sont plus actives et vigoureuses. Ce groupe d’âge est le plus enclin à l’obésité et à l’augmentation du cholestérol (attention aux aliments riches en cholestérol). Cependant, il est possible d’y remédier si vous adoptez un mode de vie sain qui inclut l’exercice physique, de votre jeunesse à votre vieillesse.

Hormones

Les femmes ménopausées sont considérées comme présentant un risque plus élevé de prise de graisse viscérale que les autres. Cela peut être attribué à la diminution des œstrogènes qui entraîne un déséquilibre et des changements hormonaux.

Poids de naissance

Le poids à la naissance est également lié à la graisse viscérale, car les bébés nés avec un poids insuffisant sont plus susceptibles de prendre beaucoup de graisse abdominale à un âge avancé.

Choix de mode de vie

Les recherches montrent que les personnes qui s’adonnent à la consommation d’aliments riches en graisses, qui mènent un mode de vie sédentaire et qui consomment beaucoup d’alcool sont plus susceptibles d’avoir des niveaux élevés de graisse viscérale. Les graisses trans contenues dans les fast-foods sont normalement stockées sous forme de graisses viscérales, de sorte que plus vous vous faites plaisir, plus les taux sont élevés.

La meilleure façon de lutter contre la graisse viscérale est de manger des repas sains comprenant des viandes maigres, des fruits et légumes frais, des aliments complets tels que le pain brun et, bien sûr, de faire de l’exercice régulièrement. Cela empêchera l’accumulation de ce type dangereux de graisse du ventre et brûlera les dépôts existants. Le secret, dans ce cas, est de brûler plus de calories que vous n’en consommez. Vous obtiendrez ainsi un physique plus mince et une diminution des risques pour la santé. Ce changement de mode de vie peut vous aider à mieux gérer des maladies telles que le diabète de type 2.

5. Comment se débarrasser de la graisse viscérale ?

La première étape pour éliminer ce type de graisse nuisible consiste à demander l’avis professionnel d’un nutritionniste. Il vous aidera à planifier vos repas et vous apprendra à contrôler les portions. Certains nutritionnistes personnels vont même jusqu’à faire les courses avec vous et préparer les repas avec vous pour s’assurer que l’apport calorique reste faible.

L’étape suivante consiste à aller à la salle de sport. Avant de vous lancer dans les exercices, il est préférable de laisser un professeur de fitness vous évaluer. Il prendra vos mesures et vous préparera un programme d’entraînement. L’entraînement à haute résistance est idéal dans ce cas. S’il est effectué correctement, la graisse viscérale diminuera. L’incorporation d’un brûleur de graisse thermogénique dans votre régime alimentaire stimulera votre énergie, d’où de meilleures performances à la salle de sport.

Quels sont les bienfaits du lithothamne ?
Comment bien utiliser les compléments alimentaires ?

Plan du site