Comment bien utiliser les compléments alimentaires ?

Antioxydants

La complémentation alimentaire et les suppléments alimentaires ont fait leur apparition dans les années 1980. Depuis, le nombre d’utilisateurs de ces produits n’a pas cessé de croître. Ils permettent de pallier certains manques dans l’alimentation quotidienne en apportant à l’organisme des substances qui sont présentes dans la nature. Ils ne doivent pas être considérés comme des médicaments.

Les différents suppléments alimentaires

Les compléments alimentaires peuvent se présenter sous différentes formes et contenir un ou plusieurs nutriments. Ils peuvent être destinés à combler un manque spécifique, comme un déficit en fer ou en calcium. Ils sont également utilisés en prévention de certaines pathologies. C’est le cas du potassium qui permet de lutter contre l’hypertension ou les oméga-3 qui participent à la prévention des maladies cardio-vasculaires.

Les compléments jouent aussi un rôle important contre l’oxydation. Ainsi le sélénium, le zinc, les vitamines E et C sont de puissants antioxydants qui luttent contre les radicaux libres. Ces molécules instables sont fabriquées par l’organisme lors de la transformation des nutriments en énergie. S’ils sont produits en quantité excessive et que le corps ne dispose pas suffisamment d’antioxydants, les cellules s’oxydent et vieillissent prématurément. Ce phénomène peut être à l’origine de maladies comme l’asthme, le cancer et certaines maladies dégénératives.

Les radicaux libres peuvent également provenir de sources extérieures, comme l’exposition au soleil (rayons ultraviolets), aux rayons X, à la fumée de cigarette (consommateurs actifs et passifs).

Enfin, des situations de stress à répétition, qu’il soit physique ou psychique, sont aussi des pourvoyeuses de radicaux libres. C’est pourquoi la complémentation en nutriments ou vitamines antioxydants est souvent recommandée pour les sportifs de haut niveau, pour les étudiants en période d’examen ou encore pour toute personne qui vit des situations difficiles (perte de travail, divorce, deuil…).

Il serait difficile de faire une liste exhaustive de toutes les indications de la supplémentation alimentaire. Ainsi le complément alimentaire apporte ses bienfaits pour :

  • réduire l’anxiété ;
  • fortifier les cheveux et les ongles ;
  • prendre soin de la peau ;
  • préserver l’équilibre urinaire masculin ;
  • favoriser l’alimentation du tissu osseux ;
  • booster le système immunitaire
  • combattre les troubles de la digestion ;
  • aider à lutter contre la prise de poids ;
  • participer à l’équilibre féminin (confort urinaire, préménopause et ménopause) ;
  • doper la mémoire et la concentration ;

Les conditionnements et le stockage des compléments

Ils peuvent se présenter sous la forme de gélules, de cachets à croquer ou effervescents, mais ils sont également présents dans certaines boissons et barres énergétiques.

Pour garder longtemps leurs qualités nutritionnelles, les compléments doivent être conservés dans des conditions qui sont généralement précisées sur les emballages. En principe, ces derniers doivent être refermés soigneusement entre chaque usage et rangés dans un endroit sec et à l’abri de la lumière et du soleil, à température ambiante avec une amplitude allant de 5 à 30 °C. Après ouverture, les boissons énergétiques doivent être conservées dans un réfrigérateur.

Les compléments bio

Aujourd’hui, il est possible de se procurer des compléments bio. Ils sont facilement reconnaissables grâce à l’apposition d’une marque sur le conditionnement : AB ou Ecocert. Les fabricants de ces produits garantissent au consommateur une grande qualité et un mode de fabrication qui respecte l’environnement. Généralement, 95 à 100 % des ingrédients présents dans ces produits sont issus d’une agriculture biologique.

Quelques règles à suivre pour profiter au mieux d’une complémentation alimentaire

En principe, les suppléments alimentaires sont réservés aux adultes. Pour les enfants, il est préférable de se tourner vers des compléments multivitaminés. Deux consignes sont à respecter :

  • bien suivre la posologie indiquée sur l’emballage du produit ;
  • éviter de prendre plusieurs compléments en même temps.

Pour les personnes souffrant de certaines affections, il est conseillé de demander l’avis d’un médecin avant de prendre des suppléments alimentaires. Ainsi, les personnes souffrant d’une insuffisance rénale ne doivent pas absorber des produits contenant du magnésium.

Très souvent, il est conseillé d’absorber le complément le matin à jeun. En revanche, certains produits sont à absorber à d’autres moments de la journée. C’est le cas des vitamines A, E et D qui doivent être prises pendant ou à la fin du repas, car elles sont mieux assimilées en présence d’acides gras.

Il faut cependant tenir compte du fait que certains minéraux et oligo-éléments ne doivent pas être ingérés en même temps que d’autres aliments. Ainsi le fer sera mal absorbé s’il est pris en buvant du thé.

Enfin, on peut noter que la prise de compléments alimentaires est souvent conseillée aux intersaisons. En effet, ces périodes sont favorables à une meilleure assimilation du corps qui en ressent le besoin.


Comment consommer la Whey Protein ?
Compléments alimentaires pour les carences en vitamine