La spiruline est-elle bonne pour la santé ?

spiruline

La spiruline renferme un assortiment de nutriments qui fait de lui un complément alimentaire de haute qualité. Ces substances sont facilement assimilées, du fait de la paroi cellulaire très mince de la spiruline. Elle permet à l’organisme de digérer rapidement et complètement ses composés minéraux et organiques.

Historique et description de la spiruline

La spiruline fait partie des micro-organismes planctoniques dépourvus de noyau et capables de faire la photosynthèse. Elle appartient à l’espèce de Spirulina ou Arthrospira. Les deux principales catégories sont la Spirulina tchadien et la Spirulina maxima mexicaine. Il existe d’autres types qui sont des souches dérivées de celles-ci. Avant, la spiruline est développée dans les zones tropicales et subtropicales. Ce sont les flamants roses nains, pendant leurs vols migratoires, qui ont permis à cette cyanobactérie filamenteuse d’être transportée vers d’autres endroits et d’y proliférer. 

Cette micro-algue demande un rayonnement de soleil important. Elle se développe bien dans les eaux saumâtres, chaudes, alcalines, contenant de bicarbonate de soude et riche en gaz carbonique et en oxygène. Les caractéristiques de ces eaux lui confèrent une certaine pureté, du fait que dans de telles conditions, les autres microorganismes ne peuvent pas s’y multiplier. Les Aztèques récoltaient dans le lac cette algue pour en fabriquer des galettes appelée tecuitlathi. 

Pour les kanembus, natifs d’une tribu de Kanem, ils filtraient les eaux des mares adjacentes du lac Tchad pour recueillir une vase bleue-verte composée de spiruline. Les autochtones la mélangeaient au mil ou au sorgho pour en faire des galettes appelées dihés. Très nutritives et peu coûteuses, elles sont très appréciées jusqu’aujourd’hui par les Tchadiens. Depuis quelques années, les cultures artisanales et les ressources naturelles ne suffisent plus pour couvrir la demande croissante en spiruline. On recourt, actuellement, à une culture industrielle afin de maximiser la production d’une meilleure qualité.

La composition de la spiruline

La spiruline est un produit naturel. Elle est présentée, sur le marché, sous forme de granulés, de gélules, de comprimés ou de poudre où vous pouvez ajouter dans les boissons ou l’alimentation. Les minéraux et les vitamines qu’elle contient sont supérieurs à ceux des compléments alimentaires chimiques. Elle est très riche en bêta-carotène, qui peut se transformer facilement en vitamine A, en fonction des besoins de l’organisme. Sa richesse en vitamines B 12 et en fer est conseillée pour une personne fatiguée ou anémiée. 

La quantité en protéine de spiruline est de cinquante-cinq à soixante-dix pour-cent de son poids séché, selon les conditions de sa culture. Parmi les vingt acides aminés qui existent, le corps peut en fabriquer huit, le reste provient de votre alimentation. Il est à noter que la plupart de ces molécules organiques se trouvent dans la spiruline. Elle contient également d’acide palmitique et de gamma linoléique, un acide rare et très précieux dans l’alimentation. La spiruline renferme des oligo-éléments et de nombreux minéraux, dont les teneurs sont enrichies pendant leur culture.

Les propriétés de la spiruline

La spiruline est un complément alimentaire indiqué pour ses nombreuses qualités. La fatigue, les problèmes de concentration ou le sommeil difficile sont des problèmes fréquents rencontrés dans la vie quotidienne. Ils sont souvent provoqués par une mauvaise habitude alimentaire ou une vie stressante. La spiruline peut apporter les nutriments indispensables à l’organisme. Les oligo-éléments, les minéraux et les vitamines qui s’y trouvent vous aideront à combattre la fatigue. La chlorophylle de cette micro-algue favorise l’absorption du fer. 

Quant à la phycocyanine, elle est excellente pour booster votre immunité et pour empêcher l’accumulation d’acide lactique, qui est responsable des crampes. Il est conseillé d’en prendre pour éviter les carences chez les personnes qui suivent des régimes alimentaires amaigrissants, végans, végétaliens, végétariens ou chez les seniors qui souffrent de perte d’appétit. Ce produit améliore les performances physiques et l’endurance des sportifs en diminuant la fatigue musculaire. Il agit sur les allergies, comme les rhinites, les eczémas atopiques et l’asthme.

La spiruline présente un grand intérêt dans les usages vétérinaires. Sa consommation rend les poils des chevaux, des chats et des chiens plus résistants et plus brillants. Elle permet de remédier les états de fatigue, d’améliorer les défenses immunitaires des animaux et d’accélérer leur guérison. Quand vous en ajoutez dans l’alimentation des poules, les qualités de leur chair et de leurs œufs sont améliorées. Vous pouvez l’utiliser aussi pour les oiseaux et les poissons.

Les précautions à prendre

Avant d’acheter de spiruline, lisez bien l’étiquette pour éviter de vous tromper. Si le mot « spiruline » n’est pas mentionné, il s’agit d’un autre type de cyanobactérie : le bleu-vert qui est contaminé. À l’inverse, la spiruline n’accumule pas des toxines. Après avoir testé plus de quatre-vingts échantillons d’algues bleu-vert, expédiés au Canada, une équipe des chercheurs ont constaté que les produits sont contaminés, non seulement par l’anatoxine-a, mais aussi par d’autres produits nocifs plus dangereux. 

Cette espèce accumule des métaux lourds tels que l’arsenic, cadmium et le plomb, surtout, quand l’environnement de sa culture est pollué. Il est recommandé alors de choisir la spiruline. Les méthodes de sa culture sont strictement contrôlées. Regardez bien les mentions de l’étiquette avant d’en acheter ; ou contactez le fabricant si vous êtes dans le doute. La spiruline a des effets stimulants, il est préférable d’éviter d’en prendre le soir. Une personne qui souffre de phénylcétonurie devrait l’éviter. Elle contient de phénylalanine comme tous les aliments protéinés. 

Chez certains individus, des symptômes divers peuvent survenir, comme les maux de tête ou les troubles gastro-intestinaux. Pour éviter les effets indésirables, commencez par un gramme de dose par jour, pendant une semaine. Augmentez-la progressivement au cours des jours suivants. En l’utilisant convenablement, vous bénéficierez de nombreux bienfaits.

Comment bien utiliser les compléments alimentaires ?
Comment consommer la Whey Protein ?