Les différences entre les brûleurs de graisse et les capteurs de graisse

BRÛLEUR DE GRAISSE

 Difficile de s’y retrouver entre les dénominations capteur ou bruleur de graisse sur les emballages et notices de gélules ou solutions amincissantes. Découvrez comment distinguer leurs effets pour mieux en profiter.

Des principes actifs très efficients

Le processus du brûleur de graisse fait intervenir plusieurs actions dans l’organisme. En premier lieu, la thermogénèse augmente. Il s’agit de la chaleur produite par le corps. Ce brûleur agit également au niveau de la lipolyse. Cette dernière permet de détruire les lipides qui s’accumulent dans les adipocytes (cellules graisseuses). Enfin, cet auxiliaire minceur contribue à piéger les lipides afin qu’ils soient éliminés par le biais des selles. Quel que soit le principe, l’amincissement est facilité car le stockage du gras se voit amoindri au sein de l’organisme. Pour un résultat similaire, un capteur de graisse procède différemment. Les molécules qui le constituent empêchent l’organisme d’assimiler les lipides qui sont alors expulsés avec les selles. Grâce aux fibres contenues dans les capteurs, les molécules anti-graisses agissent dans l’estomac afin de diminuer le nombre de calories absorbées lors de vos repas. Même si ces deux types de substances minceur ne font pas de miracles, leur action donne de bons résultats, cumulée à des mesures diététiques. La pratique d’un sport adapté vous aidera aussi à mincir.

Des composants naturels et contrôlés

En matière de produits qui brûlent les graisses, plusieurs formes se distinguent selon les préférences : gélules, comprimés voire tisanes. Quelle que soit la déclinaison choisie, les mêmes ingrédients naturels sont prisés pour leur efficacité. Le thé vert fait figure de champion pour booster la thermogénèse dans l’organisme. Avec la caféine qu’il contient, il optimise la destruction du gras dans les adipocytes. Cette plante non fermentée renferme aussi des catéchines. Ces polyphénols permettent de dépenser davantage de calories et donc, de mincir plus facilement. Un pigment dérivé du wakamé (une algue brune appréciée au Japon), la fucoxanthine permet d’accroître le métabolisme de base du corps. Son action limite le stockage des lipides dans les cellules graisseuses. La forkosline, un dérivé végétal, agit comme un simulateur au niveau thyroïdien. Quant au chitosan, issu de crustacés, il opère tel un actif anti-graisses. Sauf contre-indication, comme la période de grossesse ou l’allaitement, ces produits qui brûlent les graisses conviennent aux personnes souhaitant perdre du poids naturellement, avec un apport calorique modéré et en faisant du sport pour un résultat durable.

Des coups de pouce puissants

En complément d’une hygiène de vie rigoureuse, la prise d’un produit brûleur ou capteur de graisse a prouvé son efficacité. Concernant ce dernier, la présence de fibres alimentaires joue un rôle majeur. Les bénéfices de ces substances peuvent se trouver dans une alimentation riche en légumes cuits et crudités ou en fruits frais voire secs. La capacité à capter le gras concerne plus particulièrement des aliments dont on ne soupçonne pas les vertus a priori comme le cacao. Le son d’avoine à saupoudrer sur les plats constitue aussi une solution simple à adopter au quotidien. Il paraît également judicieux d’ajouter des haricots blancs à ses menus, car ces féculents ont un rôle salutaire sur l’assimilation des glucides. En guise de coupe-faim naturel, l’agar-agar séduit pour sa facilité d’utilisation. Les compléments alimentaires amincissants incluent aussi des extraits d’orange (un fruit qui capte la graisse grâce à certains actifs) ainsi que du nopal. Cette plante également connue sous le nom de figuier de Barbarie contribue à contrôler l’intensité de l’appétit.


Soins des lèvres gercées : comment les prévenir ?
Le CBD, une plante aux multiples vertus